ÉDITION 2016

27 octobre au 1er novembre 2016

Durant 6 jours le cœur de Ménigoute a battu au rythme de la nature et des œuvres qui la célèbrent. Cette 32e édition s’est achevée le 1er novembre après nous avoir offert une compétition internationale riche et électrique.

 

La compétition officielle

Cette année, le festival a accueilli 35 films en compétition et 4 en hors compétition. 12 nationalités étaient représentées. La sélection 2016 a porté nos regards vers les frontières de l’Est avec 6 réalisateurs suisse et 6 allemands. Ce fut le retour des films britanniques de la BBC avec 2 films de la série The Hunt.
Pour juger et départager ces 35 films, le jury était présidé par le réalisateur Jacques Malaterre, auquel on doit entre autres l’Odyssée de l’espèce. Jacques Malaterre était accompagné de : Allain Chollon, Philippe de Grissac, Michel Fouquet, Roger Jeannin, Ronan Kirsch, Pierre Marion, Jason Peters, Dominique Py et le jury jeunes regards composé d’étudiants de l’IFFCAM.

Un palmarès éclectique

Neuf films ont été primés !

  • Le Lirou d’or décerné au film allemand Magie der Moor de Jan Haft, qui transporte le spectateur au cœur des tourbières grâce à des images esthétiquement exceptionnelles.
  • Le Prix du Jury revient à Bruxelles sauvage, du belge Bernard Crutzen, qui décroche indirectement la palme de l’humour.
  • Le Prix Paul Géroudet a été reçu par le documentaire autrichien d’Ann Johnson Prum, Animal homes – Naturel born engineers : The Nest.
  • Le Prix de la Protection de la Nature a récompensé les étranges singes d’altitudes aux lèvres roses du film Mystery monkeys of Shangri La de Jacky Poon.

  • Le bel opportuniste d’Anne et Erik Lapied, sur le renard en montagne, a séduit sans surprise les Clubs Connaitre et protéger la nature.
  • Le Prix paysages a été décroché par Yann Sochaczewski pour le documentaire America’s national park : Saguaro.
  • The Pray qui s’est vu décerner le Prix jeunes Regards, les scènes d’attaque de la mante religieuse confinaient pour leur part au fantastique…
  • Deux films d’anciens élèves de l’iffcam ont également été distingués : Métamorphoses, de Sacha Bollet de Benoit Demarlequi remporte le Prix du Parc régional du Marais Poitevin. Nous, mammifères de Mariel Daniel et Fabien Mazzocco a obtenu le Prix Région Nouvelle-Aquitaine de la créativité.
image de loup en filigrane

 

La vallée des loups

 

Un des moments privilégiés à retenir de ce 32e Festival est sans aucun doute la projection en avant première nationale du film « La vallée des loups » de Jean-Michel Bertrand et Marie Amiguet (ancienne étudiante de l’Iffcam) en tant que co-réalisatrice, qui a suivi la proclamation des prix. Dans un discours teinté d’émotion, l’équipe du film a présenté ce long métrage pour la première fois au public français, devant une salle comble qui l’a accueilli chaleureusement.