Si cet e-mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien

bgtop
top

Édito - Verts de rage

illustration de laurent zagni

« L’environnement, ça commence à bien faire », avait déclaré notre président l’an passé en clôture du Salon de l’agriculture. Cette année, il y a fustigé la campagne coup de poing de France Nature Environnement sur les OGM, les pesticides et les algues vertes. On ne s’attardera donc pas sur les convictions écologiques du candidat sortant, pourtant presque convaincant lors du Grenelle, en 2007. Je me souviens, j’y étais, à l’Elysée. C’était un 25 octobre et il est arrivé à 16 h 20. Al Gore avait une cravate bleue. Celle de Baroso était vert anis. « La France n’est pas en retard, avait dit le président français, mais elle veut aujourd’hui être en avance, et exemplaire. Elle a plaidé à l’ONU en faveur d’un New Deal écologique et économique planétaire. […] Le temps de l’action est venu, nous avons trop attendu. »
Avec du recul, il y a de quoi s’étouffer. Mais sur le nucléaire, au moins il était clair.
Verts de rage, les écologistes ont donc de bonnes raisons de l’être, eux qui sont quantité négligeable dans cette campagne électorale malgré un bon score aux européennes (16 %) et aux régionales (12 %). Mais où est donc passée l’écologie ? Pfuit… Envolée. Nous risquons d’y laisser des plumes. Pourtant, FNE, qui représente tout de même 850 000 électeurs potentiels, a lancé son “Appel des 3 000” et sollicité les candidats (l’UMP n’en avait pas encore à ce moment-là). La LPO, dans son manifeste, a de son côté fait 30 propositions pour la biodiversité, constatant son recul constant, ne serait-ce que dans nos campagnes. Ses propositions convergent, et c’est heureux, avec celles de FNE. Mais ce tapage associatif est comme muselé.

Dans quel parti, diable, faire son nid ? Décortiquez les programmes comme le bec-croisé son cône de pin et faites nous signe si vous y retrouvez vos poussins.

Catherine Levesque



Actualités

Spectacle sonore en quadriphonie... les yeux bandés !

Retour sur une expérience inédite que les spectateurs de Ménigoute ont vécue lors du dernier festival, avec Boris Jollivet.


Dans quel parti faire son nid ?

3 questions à… Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement*

• Quel bilan tirez-vous de Grenelle de l’environnement porté par le candidat sortant, Nicolas Sarkozy ?
Le bilan est mitigé. Ce fut un grand moment de dialogue en 2007, suivi de comités opérationnels, puis d’un travail de sape de la part des lobbies, agricoles et énergétiques notamment. Si les 269 engagements étaient mis en œuvre, ce serait une bonne base pour résoudre les problèmes environnementaux. Mais on note un désengagement de l’Etat parfaitement assumé…

• Quelles sont selon vous les priorités écologiques du prochain mandat ?
Nous les développons dans l’Appel des 3 000, qui invite la société à s’engager sur la voie du “Contrat environnemental”. Trois grandes priorités y sont exposées. Concernant l’agriculture et l’alimentation, nous souhaitons faire diminuer de moitié l’usage des pesticides d’ici à 2018 et convertir 20 % de la surface agricole en bio. A terme, nous espérons interdire l’utilisation des OGM dans l’alimentation animale. Autre préoccupation : limiter la prolifération des algues vertes en privilégiant l’élevage lié au sol, sachant que 10 % des agriculteurs sont responsables de 90 % des pollutions ; rétablir une ceinture maraîchère autour des villes, encourager les circuits courts et l’agriculture de proximité.
Deuxième priorité, parvenir à un objectif de zéro artificialisation du territoire d’ici à 2025 grâce à un dispositif de compensation : si l’on construit un hôpital sur 2 ha, on renaturalise la même surface sur une friche commerciale ou industrielle.
Enfin, troisième priorité, sortir de la précarité énergétique en réduisant nos besoins grâce à une meilleure isolation et une réorganisation de la mobilité. Nous devons diversifier notre production énergétique, augmenter le recours aux énergies renouvelables et aspirer à plus d’autonomie.

• Vous avez demandé à sept candidats aux présidentielles de s’exprimer sur l’Appel des 3 000. Quels sont ceux qui s’engagent le plus à le respecter ?
Aucun des engagements pris n’a pour l’instant été inscrit dans les programmes des candidats concernés ! Nous espérons qu’ils seront confirmés dans l’entre-deux tours. Eva Joly incarne la compréhension la plus fine des enjeux écologiques, tout comme Corinne Lepage, dont l’approche est toutefois moins sociale. Les 60 propositions de François Hollande s’avèrent plutôt modérées. Jean-Luc Mélenchon a été étonnant de talent pour un mouvement traditionnellement fâché avec l’écologie. Quant à François Bayrou, son engagement est inégal selon les problématiques.


* FNE regroupe 3 000 associations de protection de l’environnement

Voir les interventions des candidats en vidéo lors du congrès du 28 janvier

Propos recueillis par Catherine Levesque.

Nature en France : une nouvelle espèce de canard


Dans un paysage médiatique morose, la naissance d’un nouveau magazine est toujours réjouissante. Qui plus est lorsqu’il s’agit d’un titre sur la nature, un secteur étonnamment pauvre dans les kiosques français. Porté par l’équipe d’Image & Nature, basée à Vivonne, près de Poitiers, ce bimestriel précède de peu le printemps, en éclosant ce 17 mars. « Nous avons constaté que nombre de nos lecteurs n’étaient pas forcément photographes, mais qu’ils achetaient le magazine pour avoir des idées de balades, de vacances…, raconte Bruno Dubrac, rédacteur en chef de Nature en France. Nous avons donc décidé de creuser ce sillon en proposant un magazine pragmatique, un véritable guide pour le lecteur amateur de nature. »
Ce nouveau titre est aussi le fruit d’une tendance : la propension au dépaysement de proximité et aux courts séjours, que justifient un pouvoir d’achat émoussé par la crise, une certaine lassitude des destinations lointaines et la volonté de limiter son impact carbone.
« Nous serons rigoureux dans notre approche et nous focaliserons sur des lieux en privilégiant le vécu et les témoignages », précise Bruno Dubrac. Par exemple, la rubrique “ Un gîte, un site ” présentera un hébergement en fonction des attraits naturalistes alentour, façon « banc d’essai ».
Outre un dossier de 16 pages (l’île de Ré dans ce premier numéro), il y sera aussi question de la nature en ville (Tours), de villages patrimoniaux (Collonges-la-Rouge), de randonnée (Cévennes ardéchoises)…
Aux côtés des incontournables actualités nature, des critiques de livres, de DVD et d’un agenda, le jardin y aura aussi sa place, tout comme l’habitat écologique (dans ce numéro, une maison autoconstruite en paille, dans la Vienne) et le monde associatif.

Enfin, une rubrique “Activités nature” donnera des clés aux néophytes pour s’initier à une discipline (ornithologie, botanique, entomologie…). Souhaitons à cette nouvelle espèce de canard un bel envol !


Nature en France, n° 1 en kiosque le 17 mars. 5,95 € (abonnement : 25 € les six numéros). www.nature-en-france.com

Catherine Levesque

Brèves

La fête à DD !

« Tous consom’acteurs ! », c’est de nouveau le thème de la Semaine du développement durable, qui fête ses 10 ans du 1er au 7 avril. L’occasion de faire le point sur les écolabels et autres étiquettes environnementales grâce à deux guides téléchargeables gratuitement. Programme des manifestations

Écoutez voir !

Diffusé par France Loisirs, ce tout nouveau coffret comprend le DVD de Marie-Christine Brouard “Reconnaître les oiseaux des jardins” (une soixantaine d’oiseaux, des conseils pratiques pour les nourrir, les aider à nidifier…) et le CD de Chiff-Chaff “Oiseaux des jardins de France”. 19,99 €.

 

Voyage



Il reste quelques places à prendre sur le voilier affrété par l’agence Terres oubliées à destination des îles les plus sauvages : l’Ecosse et le Spitzberg.
Du 5 au 14 mai, la croisière rejoindra les îles inhabitées des Hébrides écossaises. De mi-juin à début août, elle partira à la rencontre de la faune et de la flore de l’Arctique. Petits groupes de 6 participants avec un guide naturaliste au départ de France.
Terres oubliées Nature - Voyages d’immersion : www.terresoubliees-nature.com

Livres & DVD



  • Les astuces du jardinier
  • 12 mois de fleurs au jardin
  • Jardin bio / vrai ou faux ?
  • Arroser sans gaspiller
  • Un jardin presque sans eau
  • Les bons réflexes pour un jardin écologique
  • Composts engrais et traitements bio

Disponibles chez
FIFO-distribution


blog Retrouvez le blog du festival
sur
Mon truc en plume
facebook Rejoignez-nous sur
notre page
Facebook