Si cet e-mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien

Convention de Ramsar : « La vraie vie commence à 40 ans ! »


Convention de Ramsar
Non, Ramsar n'est pas un acronyme. Le langage technocratique de la protection de l'environnement finirait par nous faire oublier que c'est une ville iranienne, au bord de la mer Caspienne. Déjà, on rêve un peu plus, sans savoir pour autant à quoi elle ressemble. Il y a tout juste 40 ans, le 2 février 1971, après une dizaine d'années de négociations, naissait la Convention sur les zones humides d'importance internationale, alias la fameuse Convention de Ramsar. C'était le premier instrument de ce genre au niveau international, le seul traité mondial dans le domaine de l'environnement à porter sur un écosystème particulier.

Depuis 1997, le 2 février célèbre la Journée mondiale des zones humides, avec de nombreuses actions de sensibilisation vers le grand public, particulièrement bien relayées en France.

A Ménigoute, on réfléchit d'ores et déjà à une exposition sur ce thème crucial pour le 27e Festival. Une chose est sûre, il y aura un prix du meilleur film dédié aux zones humides grâce au soutien du parc interrégional du Marais poitevin. Sans oublier la traditionnelle sortie sur le seul site Ramsar de la région Poitou-Charentes, les Marais du Fier d'Ars, sur l'île de Ré. Prévoyez les bottes !

Catherine Levesque


Actualités

3 questions à Tobias Salathé, coordinateur régional de la convention Ramsar pour l'Europe

• La convention de Ramsar fête ses 40 ans. Quel bilan dressez-vous de la protection des zones humides ?
Les raisons invoquées il y a quarante ans pour signer ce traiter restent valables et le défi n'est pas moindre. Dans certains pays en voie de développement, tout comme aux Féroé ou en Bosnie, la convention de Ramsar reste le seul instrument environnemental.
Toutefois, la vocation première du traité, qui était la protection des oiseaux d'eau et de leurs lieux d'escale, s'est élargie à d'autres problématiques : changements climatiques, gestion des ressources en eau…, avec une composante sociale importante. Sans compter les évaluations économiques récentes qui sont très souvent liées aux « services » rendus par zones humides.

• A l'occasion de l'Année internationale des forêts, le thème de la dernière Journée mondiale des zones humides portait sur les forêts humides. Quels sont les enjeux sur ces écosystèmes ?
Il nous paraît important de faire des synergies en nous associant à une campagne comme l'Année internationale des forêts. Il y a plusieurs types de zones humides boisées, parmi lesquelles les ripisylves (forêts riveraines, NDLR), les mangroves en milieu tropical et les tourbières. Chacune joue à sa manière un rôle fondamental qu'on a parfois tendance à oublier. Les ripisylves, beaucoup détruites dans l'Europe industrialisée, retiennent les crues et épurent les eaux ; les mangroves protègent les côtes des tsunamis et sont riches en crevettes, en poissons… Quant aux tourbières, qui ne couvrent que 3 à 4 % des terres émergées de la planète, elles stockent 25 à 30 % du carbone, soit deux fois plus que les forêts ! Leur exploitation est donc discutable et peut conduire à des désastres écologiques, notamment des incendies liés à l'érosion comme il y en a eu en Russie ou au sud de Madrid.

• La France protège-t-elle bien ses zones humides ?
La France, qui compte 36 sites Ramsar, sur 941 en Europe et 1913 dans le monde, est plutôt bien mobilisée dans les réunions et par le travail de ses Agences de l'eau. Mais la tempête Xynthia a aussi pointé des défaillances. Ce qui montre bien qu'un meilleur respect des zones humides demeure un vrai défi.
Propos recueillis par Catherine Levesque
Ramsar, un outil de développement local

Un jour de décembre dernier, la réserve naturelle du Fier d'Ars, sur l'île de Ré, était baignée d'une lumière extraordinaire, à marée haute. Dans le ciel se croisaient les vols de bernaches cravant, courlis cendrés, bécasseaux, pluviers et autres tournepierres.

Pendant ce temps-là, on cogitait lors du 2e séminaire national Ramsar, qui accueillait 22 des 36 sites Ramsar désignés à ce jour par la France. La convention Ramsar est le seul traité mondial consacré à l'environnement qui porte sur un écosystème particulier, en l'occurrence la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides.

« Trois ateliers ont débattu, puis proposé des actions envisageables à court terme, témoigne Michel Métais, directeur général de la LPO France. Parmi elles, la création d'une association qui regrouperait les acteurs et animateurs des sites Ramsar et dont la mission serait de promouvoir la protection des zones humides au travers de manifestations, de journées « portes ouvertes »…, ainsi que le développement du réseau des sites Ramsar à créer dans les vingt années à venir.

Prévu chaque année, le prochain congrès aura lieu en Camargue cet automne.

Autre objectif, l'adoption d'une charte entre les sites Ramsar français en vue d'améliorer la gestion pratiquée dans ces zones humides remarquables.
Bruno Dubrac
Nicolas Vrignaud : que d'eau, que d'eau !

Lors du 26e Festival de Ménigoute et du séminaire Ramsar, qui s'est déroulé à l'île de Ré en décembre dernier, Nicolas Vrignaud a présenté quelques images de son documentaire sur les zones humides de Poitou-Charentes, réalisé en collaboration avec Jean-Roch Meslin. Petit portrait en images de cet ancien étudiant de l'Iffcam.


Brèves

Une nomination pour les César

Philippe Barbeau, président du jury du 26e Festival de Ménigoute 2010 et enseignant à l'IFFCAM, figure de nouveau dans la liste des César potentiels pour la bande son d'Océans. A ses côtés, Jérôme Wiciak et Florent Lavallée. La 36e cérémonie se déroulera le 26 février au Théâtre du Châtelet. Elle sera diffusée en clair sur Canal+. Philippe Barbeau avait déjà reçu un César en 1997 pour la bande son de "Microcosmos, le peuple de l'herbe".

Livres et DVD

Voici une sélection de nichoirs et d'aménagements pour accueillir la faune dans votre jardin.

Livres :
  • Nichoirs, 80 modèles à construire soi-même
  • 30 cabanes à oiseaux à réaliser soi-même
  • Un jardin pour les oiseaux
  • Un jardin pour les petits animaux
  • Animaux des jardins

DVD :
  • Reconnaitre les oiseaux des jardins DVD
Twitter Suivez l'actualité du festival
sur
#FestivMenigoute
facebook Rejoignez-nous sur
notre page
Facebook