Festival international du film ornithologique de Ménigoute

Un rendez-vous tout naturel !

Découvrez le festival

Le Festival international du film ornithologique de Ménigoute est l’un des événements mondiaux majeurs du cinéma animalier. La première édition s’est tenue en 1985, le Festival de Ménigoute  est portée par l’association Mainate (Ménigoute animation internationale nature environnement).

Le  festival de Ménigoute offre l’occasion de présenter une nouvelle sélection des films, pour la plupart en exclusivité française. Le jury est composé de professionnels du cinéma et de l’environnement.
La manifestation propose des activités pour toute la famille sur une période de 6 jours :

 

Affiche du 33e festival de Ménigoute

Nos objectifs

  • Promouvoir les films documentaires animaliers, supports privilégiés de sensibilisation à la nature et au développement durable.
  • Encourager les initiatives qui vont dans le sens d’une meilleure connaissance de la nature et du respect de l’environnement.
  • Être un lieu de dialogue et de contribution aux choix de politiques environnementales.
  • Favoriser la rencontre entre les différents publics et les professionnels du cinéma animalier.

L'histoire du festival

Ménigoute, l'histoire d'un rendez-vous tout naturel...

 

Au tout début des années 80, le Centre social cantonal de Ménigoute, situé sur la petite commune des Forges, avait déjà le souci de trouver un thème rassembleur. L’environnement constituait l’une des préoccupations des acteurs du territoire très attachés à leur bocage de « Gâtine Poitevine » ... C'est dans cette perspective qu'a été organisée la 1ère Quinzaine de la Nature, en février 1982. Dès la première manifestation, les expositions, conférences et projections de films animaliers, ont rencontré un vif succès.


Lors de la 2ème Quinzaine de la Nature, la participation massive des écoles amène le responsable du Centre Social à suggérer la création d'un Centre Permanent d'initiatives pour l’Environnement (CPIE). La presse régionale se fait l’écho de ce projet, une étude est rapidement engagée afin d’étudier l’implantation du C.P.I.E. (trois sites sont présentés : Saint Martin du Fouilloux, Vausseroux, Coutières). Des déplacements sont organisés pour visiter des C.P.I.E et rencontrer leurs dirigeants, la France comptait à l’époque une vingtaine de C.P.I.E ; des classes de découvertes et des formations sont mises en place pour expérimenter et préfigurer les activités qui pourraient être développées par le CPIE. Les conclusions de l’étude conduisent le bureau du Centre Social à se prononcer pour l'implantation sur la commune de Coutières. Mais la présence de plusieurs projets dans le département bloque toutes ces décisions concernant la possibilité de financement par des collectivités locales. Confronté à cette situation, Hubert Dauté, Maire de Coutières propose l’achat par sa commune, de bâtiments pour l'accueil du C.P.I.E. par un emprunt public sous forme d'obligations. L'opération, une réussite, amène l'Etat, la Région et le Département à soutenir le projet.

En décembre 1984, l’équipe du Centre Social propose la création d'une Association pour la Promotion de l'Environnement Ménigoutais (APEM), dont l'objectif serait de gérer et d'animer le C.P.I.E. Des doutes exprimés quant à l’attractivité de la Gâtine (pas de site, pas de milieu spectaculaires…) ont contribué a la création d’un évènement dans le prolongement des Quinzaines de la Nature : un Festival International du Film Ornithologique.

 

Outil de promotion du Film animalier, mais en même temps, facteur de valorisation du territoire et de son C.P.I.E.

En automne 1985, s’est tenu le premier Festival labellisé « année internationale de la jeunesse » et inauguré par Alain Calmat, Ministre de la Jeunesse et des Sports.Le résultat est étonnant : le public local est présent, de même que le public naturaliste de toutes les régions. De nombreux réalisateurs français et étrangers sont présents à Ménigoute. Le Festival attire plusieurs milliers de personnes.


En mars 1988, c'est l'ouverture du Centre Permanent d'Initiation à l'Environnement de Coutières. II obtient son label de C.P.I.E. à l'automne de la même année et prend l'appellation de C.P.I.E. de Pays de Gâtine Poitevine.


En juin 1989, c'est la société FIFO Distribution qui voit le jour. Sollicités par de nombreux organismes et  par des particuliers désireux de se procurer les films présentés au Festival, par ailleurs conscients des problèmes rencontrés par les réalisateurs pour la diffusion de leurs produits, les responsables du Festival International du Film Ornithologique proposent la création de FIFO Distribution. L’objectif est d'assurer non seulement la diffusion de films existants mais également la production de films de nature et d'environnement.

En décembre 1992, pour faciliter la gestion et l'organisation du Festival, une association est créée : M.A.I.N.A.T.E. : Ménigoute Animation Internationale Nature et Environnement
Le dernier né de cette aventure est l'Institut Francophone de Formation au Cinéma Animalier de Ménigoute (IFFCAM) en 2003. En partenariat avec le Conseil Général des Deux-Sèvres et l'Université de Poitiers, il propose des formations uniques en Europe dédiées à la réalisation de films documentaires animaliers de nature et d’environnement.