Vous êtes ici : Accueil L'histoire d'un rendez-vous tout naturel...

HISTOIRE D'UN RENDEZ-VOUS TOUT NATUREL
27 ans de sensibilisation à la biodiversité

 

Au tout début des années 80, le Centre social cantonal de Ménigoute, situé dans la petite commune des Forges, avait déjà le souci de trouver un thème rassembleur. Il semblait qu'il y avait quelque chose à faire autour de l'environnement. Ménigoute est un canton qui a su préserver ses paysages, ses haies... C'est dans cette perspective qu'ont été organisées les 1ères Quinzaines de la Nature, en février 1982. Dès la première manifestation, les expositions, conférences et projections de films animaliers, connaissent un succès important, si l'on en juge par la participation de la population locale et l'impact médiatique.

Lors de la 2ème Quinzaine de la Nature, la participation massive des écoles amène les responsables du Centre Social à suggérer la création d'un Centre Permanent d'initiatives pour l’Environnement (CPIE). L'annonce de cette idée dans la presse entraîne l’émergence de projets identiques dans trois autres lieux du département.

En 1983, le Centre Social obtient un financement pour étudier l’implantation d'un C.P.I.E. (trois sites sont présentés : Saint Martin du Fouilloux, Vausseroux, Coutières).
Deux voyages sont organisés pour visiter des C.P.I.E. existants ; des classes de découvertes et des formations sont mises en place pour préfigurer certains aspects d'un futur C.P.I.E. Les conclusions de l’étude conduisent le bureau du Centre Social à se prononcer pour l'implantation sur la commune de Coutières. Mais la présence de plusieurs projets dans le département bloque toutes ces décisions concernant la possibilité de financement par des collectivités locales. Confrontée à cette situation, la commune de Coutières décide d'acheter les bâtiments pour l'accueil du C.P.I.E. par un emprunt public sous forme d'obligations. L'opération, une réussite, amène l'Etat, la Région et le Département à soutenir le projet.

En décembre 1984, l’équipe du Centre Social propose la création d'une Association pour la Promotion de l'Environnement Ménigoutais (APEM), dont l'objectif serait de gérer et d'animer le C.P.I.E. Mais certaines personnes pensent que la Gâtine ne présente pas un intérêt suffisant (pas de site, pas de milieu spectaculaire…) II est donc décidé de créer un évènement dans le prolongement des Quinzaines de la Nature : un Festival International du Film Ornithologique. Outil de promotion du Film animalier, mais en même temps, facteur de promotion du Ménigoutais et de son C.P.I.E.

En automne 1985, c'est le premier Festival.
Résultat surprenant : le public local est présent, de même que le public naturaliste de toutes les régions. Des réalisateurs de films viennent à Ménigoute, y compris de l'étranger. Le Festival attire plusieurs milliers de personnes : 27 000 entrées en 1993, et depuis 1996, 30 000 entrées.

En mars 1988, c'est l'ouverture du Centre Permanent d'Initiation à l'Environnement de Coutières. II obtient son label de C.P.I.E. à l'automne de la même année et prend l'appellation de C.P.I.E. de Pays de Gâtine Poitevine.

En juin 1989, c'est la société FIFO Distribution qui voit le jour. Sollicités par de nombreux organismes, mais aussi par des particuliers désireux de se procurer les films du Festival, conscients d'autre part des problèmes rencontrés par les réalisateurs pour la diffusion de leurs produits, les responsables du Festival International du Film Ornithologique décident la création de FIFO Distribution. L’objectif étant d'assurer non seulement la distribution de films existants mais également la production de films de nature et d'environnement.

En décembre 1992, pour faciliter la gestion et l'organisation du Festival, une association est créée : M.A.I.N.A.T.E. : Ménigoute Animation Internationale Nature et Environnement

Le dernier né de cette aventure est l'Institut Francophone de Formation au Cinéma Animalier de Ménigoute (IFFCAM) en 2003. En partenariat avec le Conseil Général des Deux-Sèvres et l'Université de Poitiers, il propose un diplôme universitaire et un master 2 de réalisation de film documentaire animalier.

Ménigoute, l'histoire d'un rendez-vous tout naturel...